Intervention de Adrien Quatennens

Séance en hémicycle du mercredi 26 février 2020 à 15h00
Système universel de retraite — Après l'article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaAdrien Quatennens :

Le groupe La France insoumise ne votera pas cet amendement du Gouvernement parce qu'il confirme ce que nous pensons du dispositif proposé. À vous entendre, monsieur le secrétaire d'État, soit les avocats nous mentent alors qu'ils sont au fond d'accord avec vous, soit ils n'ont plus aucune raison d'être encore mobilisés… Mais ils le sont pourtant plus que jamais et toujours très déterminés, vous l'avez vu.

De plus, il est quelque peu contradictoire de la part du Gouvernement de nous reprocher sans cesse de défendre des amendements rédactionnels en proposant de remplacer un mot par un autre, quand sa méthode est de déposer les siens à la dernière minute. En l'occurrence, ce sous-amendement rédactionnel nous permet d'intervenir sur un amendement déposé vendredi dernier, hors des délais possibles pour les nôtres.

L'amendement du Gouvernement confirme, disais-je, ce que nous pensons car il éclaire son intention : les avocats auront donc bien à payer à leurs frais leur entrée dans un système dont ils ne veulent pas et qu'ils combattent encore et toujours.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion