⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Gérald Darmanin

Séance en hémicycle du vendredi 20 novembre 2020 à 15h00
Sécurité globale — Article 24 (appelé par priorité)

Gérald Darmanin, ministre :

Ils le sont, et dans des conditions si ignobles que, comme l'a souligné justement un orateur, ils peuvent en venir à douter de leur engagement ou de leur vocation, ou que d'autres, qui pourraient souhaiter revêtir un jour l'uniforme de la République pour servir ses institutions, risquent d'y renoncer. Or parmi ces institutions figurent, je le rappelle, la liberté de la presse et la démocratie de libre information et de libre diffusion.

Ces évidences dont chacun semble convenir ayant été rappelées, l'article 24, dans la nouvelle rédaction qui sera proposée par le Gouvernement, peut inspirer deux réactions.

Selon les uns, il interdit tout. Il est liberticide. Il prépare une dictature. Il empêche toute forme d'expression. Il ne préserve aucune forme de liberté. En somme, il s'agit d'un article scélérat.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion