⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Caroline Fiat

Séance en hémicycle du mardi 24 novembre 2020 à 21h00
Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2021 — Article 17 bis g

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaCaroline Fiat :

Dans 30 % des cas, les propositions des industriels sont totalement insatisfaisantes ou inexistantes. Fait important : 68 % des oncologues médicaux confrontés aux pénuries de médicaments contre le cancer considèrent qu'elles ont eu un impact sur l'espérance de vie à cinq ans de leurs patients. En 2018, une mission sénatoriale indiquait que les pénuries avaient une durée moyenne de quatorze semaines. Devant l'ampleur de la crise, la constitution de stocks de sécurité est désormais vitale. Le dispositif proposé par le Sénat ne s'oppose pas aux règles européennes ; au reste, un nombre croissant de pays européens ont déjà ou envisagent d'avoir recours aux stocks de sécurité pour lutter contre ces pénuries intolérables. Enfin, les entreprises pharmaceutiques disposeront d'un délai suffisant pour augmenter leur production et s'adapter aux niveaux de stocks requis en France sans aucune incidence sur leurs ventes dans les autres pays de l'Union.

En clair, il est très important pour tous les citoyens de voter contre cet amendement. Qui ici n'a jamais eu à vivre une pénurie de médicament à la pharmacie ? C'est essentiel pour la santé de tous.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion