⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Philippe Vigier

Séance en hémicycle du lundi 30 novembre 2020 à 21h00
Amélioration du système de santé par la confiance et la simplification — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPhilippe Vigier :

Il est important que des parlementaires, par exemple Stéphanie Rist, à l'origine de la proposition de loi, puissent mettre sur pied une mission flash. Madame la présidente de la commission, j'aimerais vous entendre sur ce point : la question vous a justement été posée en commission, l'autre jour. Poursuivre dans cette voie ferait honneur à la commission des affaires sociales.

Ensuite, les IPA, les infirmiers en pratique avancée, ne sont pas une création de ce texte : ils remontent au quinquennat précédent. Je regrette qu'il n'y en ait pas davantage, qu'ils ne soient pas remplacés en cas d'absence, que le modèle économique de leur profession ne soit pas plus satisfaisant, que leur champ d'exercice ne soit pas plus large. Il existe des spécialités auxquelles ils apporteraient une dimension supplémentaire : ce n'est pas seulement moi qui le dis, ce sont entre autres les cinq conférences des doyens des formations médicales.

Enfin, monsieur le ministre, vous aviez précisément proposé à la conférence des doyens que l'on puisse voir comment créer cette profession médicale intermédiaire. Faites donc confiance aux parlementaires ! Vous avez vous-même été député, rapporteur général du budget de la sécurité sociale : …

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion