⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Brigitte Klinkert

Séance en hémicycle du jeudi 18 février 2021 à 9h00
Aide individuelle à l'émancipation solidaire — Présentation

Brigitte Klinkert, ministre déléguée chargée de l'insertion :

Dans la République, la logique de l'insertion, c'est celle d'un engagement réciproque, qui à un droit, celui de percevoir une allocation, associe un devoir, celui de s'engager dans une démarche vers l'emploi. En tant que conseillère d'Alsace et ancienne présidente de département, je m'inquiète du coup porté par vos propositions aux politiques d'insertion des départements, sans concertation aucune. Contrairement à vous, nous croyons plus que jamais dans l'intelligence des territoires et dans la pertinence de l'action à l'échelle départementale pour réaliser les expérimentations nécessaires à l'amélioration des parcours.

Ces mesures posent également des difficultés opérationnelles. Elles créeraient des effets de bord incontrôlables, et à ce stade incalculables. Leur financement nécessiterait des augmentations d'impôts massives, qui seraient contraires aux engagements pris par le Président de la République.

Le versement automatique d'un revenu de base impliquerait par ailleurs une réforme d'ampleur particulièrement complexe. Cela supposerait que les caisses aient une connaissance exhaustive des situations de l'ensemble des ménages susceptibles de bénéficier de ce revenu.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion