⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Jean-Christophe Lagarde pour ce dossier

9 interventions trouvées.

Il y a trois ans, le groupe UDI et indépendants a fait le choix de représenter une opposition constructive. En effet, nous avions été élus contre des candidats de La République en marche, mais pas contre la France, et il nous semblait que la nouvelle majorité et le nouveau gouvernement voulaient changer les codes politiques. Trois ans plus tard...

Comme vous aimez à le dire, c'est désormais à vous et à votre majorité que revient la charge de la preuve : vous devez prouver votre volonté de construire cette confiance, votre capacité à écouter, à construire en commun, à rassembler les forces vives du pays et à dégager un consensus. C'est à cette aune que notre groupe jugera votre gouverneme...

À défaut, nous allons nourrir des entreprises étrangères en faisant venir des gens d'autres pays de l'Union européenne, et nous ne parviendrons pas à sauver le secteur français du bâtiment et des travaux publics.

Nous proposons ainsi qu'un plan français et un plan européen – j'ai eu l'occasion de défendre cette idée l'an dernier – permettent de fibrer jusqu'à la dernière ferme de France. Cela présenterait plusieurs avantages. Tout d'abord, ce serait créateur d'emplois non délocalisables. Surtout, la numérisation de l'intégralité de l'économie de notre p...

Enfin, nous voulons du concret pour faire face à trois urgences : l'urgence éducative – dont on a peu parlé – l'urgence économique et l'urgence sociale. L'urgence éducative, d'abord. D'une part, comment rattraper, à partir de la rentrée prochaine, le temps perdu par les élèves pendant les trois derniers mois ? Il ne faut pas qu'une génération ...

De même, nous proposons que les prêts garantis par l'État deviennent de quasi-fonds propres : leur remboursement par les entreprises commencerait non pas dès janvier prochain mais seulement à partir de juillet 2022 et serait étalé sur les cinq ou six ans suivants. Nous vous proposons en outre de booster l'investissement des collectivités local...

Nous devons aussi prendre en considération celles et ceux qui risquent d'être privés d'emploi pendant plusieurs années. Cette crise annonce une révolution numérique qui rendra inemployables des centaines de milliers de Français. Nous proposons de créer une indemnité de préparation au choc numérique, afin qu'ils puissent s'adapter dès maintenant.

Je conclus, monsieur le président, en appelant l'attention sur la nécessité d'aider les locataires qui vont avoir beaucoup de difficultés à payer leur loyer. Vous le voyez, monsieur le Premier ministre : nous avons des idées et des propositions à revendre pour aider notre pays.

À vous de prouver votre capacité d'écoute et de débat utile. La grande majorité du groupe UDI et indépendants s'abstiendra aujourd'hui, en espérant que vous saurez construire la confiance demain.