⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Jean-Christophe Lagarde pour ce dossier

11 interventions trouvées.

Notre pays traverse une crise grave. Une crise, c'est un moment où on ne sait pas toujours ce qui va advenir mais où on sait déjà ce qui ne doit plus être. Il y a trois choses qui ne doivent plus être, qui sont devenues insupportables aux yeux des Français. Premièrement, le fait que travailler ou avoir travaillé ne permette plus de vivre décem...

… pensant qu'avoir une majorité absolue dans cet hémicycle grâce à un système électoral déséquilibré vous donnait le pouvoir d'avoir toujours raison et de ne jamais écouter personne, même les opposants qui, comme le groupe UDI-Agir et Indépendants, ne demandaient qu'à servir les Français.

Cette arrogance se manifeste depuis les petites phrases humiliantes du Président de la République – elles ont été rappelées tout à l'heure – jusqu'au vote de ces taxes sur les carburants, insupportables pour les Français qui ne vivent pas au coeur des métropoles mondialisées, qui ont besoin de faire 60 ou 70 kilomètres par jour, avec leur voitu...

Il est de la responsabilité du Président de la République de s'adresser aux Français le plus rapidement possible. En tant qu'élu de la nation, en tant que garant de l'unité de la nation, il doit ramener le calme le plus rapidement possible et redonner de l'espoir.

Nous regrettons son invraisemblable silence et son entêtement à ne rien écouter et à ne pas céder, jusqu'à hier. Mais à vous, monsieur le Premier ministre, les membres de notre groupe veulent dire que ce qui les préoccupe va au-delà de la fiscalité écologique. C'est la question du reste à vivre de nos compatriotes qui est devenu incontournable...

Deuxièmement, nous devons continuer à faire du défi climatique, qui risque d'être le grand perdant de cette crise, un objectif prioritaire. Mais vous savez désormais que cette bataille, vous ne pourrez pas la mener contre le peuple, mais seulement avec lui. Troisièmement, pour adapter la France à la mondialisation sans jeter une partie des Fran...

Après l'adoption de ces mesures d'urgence viendra l'étape suivante, celle qui consiste à reconstruire le lien perdu dans notre République. Le Président de la République a voulu un lien direct avec le peuple français : il l'a !

Il a voulu se passer des corps intermédiaires – élus locaux, parlementaires, représentants syndicaux – qui ont ressenti un réel mépris, dont l'exécutif récolte aujourd'hui les fruits. Voilà la faute originelle : lorsqu'il n'y a plus d'intermédiaire, chers collègues, les manifestants les plus vindicatifs se présentent à Paris et veulent marcher ...

Cette réforme devra permettre au Parlement d'être la chambre d'écoute des Français, et plus seulement la chambre d'écho du Gouvernement. Il faudra aussi inventer des mécanismes permettant au peuple de faire irruption dans les affaires entre deux élections, entre deux mandats. Je ne prendrai qu'un exemple : il existe des centaines d'agences, dén...

Résultat, ils n'ont plus que la rue quand le pouvoir se trompe. Reconstruire le lien perdu avec la République, cela passe aussi par le retour sur le devant de la scène d'un dialogue véritable avec les corps intermédiaires, un dialogue dont on n'a pas dicté les conclusions avant même de s'asseoir à table. Nous devons redéfinir ensemble une stra...

Notre modèle social est certes considéré comme généreux, mais il reste inégalitaire. Nos services publics sont performants, mais dans notre pays, où les dépenses publiques représentent 56,4 % du PIB, nous sommes convaincus qu'il est possible de faire aussi bien avec moins. Il est plus facile et plus juste de baisser les dépenses publiques que d...