⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Jean François Mbaye pour ce dossier

18 interventions trouvées.

Nous avons démontré ensemble que lorsqu'il s'agit de lutter contre les inégalités mondiales, la représentation nationale et les acteurs du développement savent parler d'une seule voix – d'une voix forte, solidaire et ambitieuse. Fruit d'un vaste travail de co-construction avec la société civile, les diasporas, les collectivités territoriales et...

Je suis fier de vous avoir accompagné, monsieur le rapporteur – cher Hervé Berville – , avec ma collègue Valérie Thomas, dans la construction de ce texte ; l'expérience, la maîtrise et l'ouverture dont vous avez fait preuve durant nos débats vous honorent. Enfin, monsieur le ministre de l'Europe et des affaires étrangères, monsieur le secrétair...

Je retiendrai enfin la volonté d'associer davantage l'ensemble des parties prenantes locales, notamment les parlementaires de nos pays partenaires, à l'élaboration des politiques de développement. Nous avons co-construit cette loi en commission mais aussi en séance publique, conformément aux engagements que nous avions pris – ministre, rapporte...

… après l'avoir tant enrichi, votera évidemment en sa faveur. J'ajoute enfin que je suis fier de notre assemblée qui, dans toutes ses composantes, a démontré la remarquable qualité de son travail en faveur de cette belle cause qu'est la solidarité internationale.

Cet amendement a pour finalité de mettre en cohérence les moyens humains des services de l'État qui concourent à la politique de développement solidaire avec la trajectoire des ressources consacrées aux politiques d'aide publique au développement. Pour la première fois, la trajectoire financière définie pour 2021 n'impose pas de baisses d'effec...

C'est un sujet important que nous avions en effet évoqué avec Moetai Brotherson dans le cadre de notre mission d'information et de notre rapport. On a évoqué tout à l'heure les nombreuses priorités à inscrire dans cet article : comme l'a souligné Jean-Paul Lecoq, l'espace humanitaire en est une. Le 22 septembre dernier, le Président de la Répub...

Nous comprenons bien évidemment l'idée soutenue par Laurence Dumont et Aina Kuric et, pour répondre à ce que vient de dire Michel Herbillon, il y aura le 4 mars prochain un débat en séance publique sur le rapport d'une mission d'information demandée par l'ensemble des commissaires des affaires étrangères, à l'époque sous la présence de Marielle...

Monsieur Lecoq, la majorité n'était pas mal à l'aise sur ce sujet : elle a au contraire été très claire. Je vous rappelle les discussions que nous avons eues en commission des affaires étrangères avec la ministre de l'enseignement supérieur, à l'issue d'une mission d'information sur l'accueil des étudiants étrangers en France confiée à nos coll...

L'article 1er constitue le coeur de cette loi de programmation. Après l'article 1er A, qui définit en quelque sorte la philosophie de l'aide publique au développement, les dispositions figurant dans l'article 1er viennent donner corps à la promesse du Président de la République de consacrer 0,55 % du revenu national brut à cette aide en 2022, v...

Comme l'ont souligné mes collègues, derrière ce sujet se cache une réalité très affligeante, celle des spoliateurs qui abusent de leur position, profitent de certains privilèges et qui, finalement, portent préjudice à la fois aux institutions publiques de leur pays, mais aussi aux populations. Je veux moi aussi remercier les ONG, notamment Tran...

Si on est en phase avec les objectifs de ce projet de loi, il ne faut pas se montrer maximaliste à tout prix, quand le ministre s'engage à ce que cette programmation soit complétée en 2022, mais reconnaître qu'une victoire en est une, quitte à en affiner peut-être les conséquences. La trajectoire financière sera revue en 2022 pour les trois ann...

La question de la place que prennent, dans la politique de développement de la France, les textes internationaux auxquels elle est partie nous a beaucoup occupés lors des débats en commission, et plusieurs collègues ont voulu citer diverses conventions dans ce volet du CPG. Pour les contenter peut-être, et parce que leur volonté est tout à fait...

Identique aux deux précédents, il a pour objectif de montrer que la cible de 0,7 % du revenu national brut est à la fois nécessaire et perfectible. Je reconnais d'ailleurs l'ouverture d'esprit du rapporteur concernant ce pourcentage, qui a fait l'objet d'une longue discussion en commission ; il avait été évoqué pour la première fois à l'Assembl...

Je me félicite de cet amendement du rapporteur, mais je voudrais insister sur l'importance d'aider d'abord les pays qui en ont le plus besoin. Je me fais ici le porte-parole du président du groupe d'amitié France-Haïti Gabriel Serville, qui n'a eu de cesse, monsieur le ministre, de rappeler l'attention particulière que nous devons prêter à ce p...

Lors des débats que nous avons eus en commission, j'étais défavorable à la mesure proposée par M. Ledoux ; par honnêteté intellectuelle, je le redis dans l'hémicycle. Cette disposition fait appel à des acteurs tels que les bailleurs sociaux, qui ne sont pas des collectivités. Libre à eux d'utiliser ou non cette disposition, puisque cette aide à...

Il vise à compléter l'alinéa 56 en précisant que, dans la mesure du possible, les populations sont activement associées à l'élaboration et au déploiement des initiatives qui sont entreprises à leur bénéfice. En effet, comme il s'agit dans cet alinéa d'optimiser la coordination et plus largement l'action en faveur de la résolution des crises, il...

Permettez-moi de revenir un instant sur l'amendement précédent. J'ai eu la chance d'effectuer une excellente mission d'information avec Moetai Brotherson au cours de laquelle nous avons abordé la question des conflits gelés. J'espère avoir l'oreille attentive du président de la commission des affaires étrangères en rappelant que nous avons dem...

Cet amendement très important a été rédigé en lien avec de nombreux collègues : je remercie Jacques Maire, premier signataire, et les autres députés qui se sont saisis de la question du criblage. Ce dispositif créé pour lutter contre le blanchiment d'argent et le financement du terrorisme s'applique aux fournisseurs et aux personnels de l'aide ...