⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Jean-Hugues Ratenon pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Avant tout, j'ai une pensée particulière pour les victimes de l'attentat qui a eu lieu hier à Strasbourg. J'exprime ma solidarité envers les familles et l'ensemble des personnes concernées par cet événement qui nous glace le sang. La situation du logement en outre-mer est particulièrement complexe. Pour peu que s'y mêle la question de la trans...

Tout d'abord, au nom du groupe La France insoumise, j'apporte tout mon soutien à Jean-Philippe Nilor : le traitement des amendements devient de plus en plus restrictif. C'est un frein à nos débats et à l'exercice du mandat que les électeurs nous ont confié. Comme je l'ai déjà dit, j'espère que ce texte atteindra son but. Je voterai donc pour. ...

Monsieur le président, madame la ministre, monsieur le rapporteur, mes chers collègues, avant de commencer mon intervention, j'ai une pensée pour mes amis, mes frères et mes soeurs de La Réunion qui viennent d'être touchés par un cyclone. Les nouvelles sont assez bonnes, malgré quelques dégâts dans le Sud. Souhaitons qu'il n'y ait plus de nouve...

Mes chers collègues, si j'ai bien pris connaissance des débats, il me semble qu'à travers l'amendement sur le titre de la proposition de loi, qu'elle a souhaité rejeter, la majorité a montré son état d'esprit. À mon sens, chers collègues, vous ne vous inscrivez pas véritablement dans l'orientation de cette proposition de loi.

Certes, vous allez la voter, mais sans vraiment vous être conformés à son état d'esprit : vous restez dans votre logique. S'il est vrai qu'il existe des divergences entre nous, le problème du logement dans les outre-mer, comme celui du foncier et de la propriété – même s'ils doivent être dissociés – , sont, nous en convenons tous, des réalités...