⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Jean-Luc Mélenchon pour ce dossier

10 interventions trouvées.

Monsieur le président, monsieur le secrétaire d'État, mes chers collègues, c'est une bonne chose que nous ayons, le hasard faisant bien les choses, ce débat aujourd'hui. Chaque parole que nous prononcerons sera entendue, répétée et commentée. Nonobstant les kilomètres, un dialogue singulier s'engage à cet instant avec nos compatriotes de Mayott...

Dans cette circonstance, nous avons des responsabilités et nous le savons. Néanmoins, les autorités de l'Union des Comores en ont aussi. C'est la loyauté et la sincérité d'un débat que de le dire à cette tribune, franchement et amicalement. Je sais, comme beaucoup d'entre vous, mes chers collègues, que, Mahorais – français – comme Français de l...

La France doit assumer sa responsabilité – la France tout entière, pas seulement les Mahorais ! C'est le moment de se souvenir qu'entre les grandes déclarations selon lesquelles « Mayotte, c'est la France » et la réalité, il y a le fait que nous ne devons pas rester sans rien faire face à la situation actuelle. Aujourd'hui encore, il y avait à...

Il ne faut pas dire de telles choses, car elles n'ont pas de sens et sont uniquement blessantes ! Pour être français, il faut être né en France et, à la majorité, y avoir eu sa résidence habituelle pendant au moins cinq ans depuis l'âge de onze ans. Il n'est donc pas vrai d'affirmer que l'on devient français simplement en naissant sur le sol de...

Ils demandent également 238 millions d'euros pour les routes et les transports. On pourrait continuer la liste : pourquoi l'alimentation est-elle 19 % plus chère à Mayotte que dans l'hexagone ? Pourquoi les téléphones portables coûtent-ils 26 % plus cher ? Pourquoi l'aide médicale d'État, avec un tel niveau d'immigration, n'y est-elle pas en vi...

Telles sont les questions qui se posent à nous tous ! Ce n'est pas la spécialité de tel ou tel, mais des problèmes qu'il faut prendre à bras-le-corps ! C'est pourquoi je propose que le Gouvernement se penche, aussi rapidement que possible, sur la situation particulière des mineurs abandonnés, qui non seulement souffrent dans leur esprit et dan...

Cela est possible immédiatement ! Il s'agit d'une action d'urgence, qui ne représente pour nous pratiquement aucun effort et qui serait décisive pour Mayotte, en y faisant naître en quelque sorte le sentiment d'être aidé lorsqu'il faut l'être !

Quatre ou cinq mille jeunes pris en charge et éduqués, voilà qui serait aussi un bienfait pour la France ! Ma deuxième proposition consiste à prendre immédiatement des mesures en matière scolaire. Il y va de notre avenir ! Vous savez, chers collègues, que tout se joue en un rien de temps, sur deux ou trois classes, notamment au CM1 et au CM2, ...

Il faut prendre en charge tout de suite la question scolaire, car la situation peut définitivement nous échapper en deux ou trois ans. Mayotte est la région la plus pauvre d'Europe. M'entendez-vous, mes chers collègues ? Cette information, lorsqu'on en prend connaissance, est blessante pour l'idée que l'on se fait de notre pays. Mayotte, dépar...

Tel est le message qui doit être émis depuis notre hémicycle. À nos compatriotes de Mayotte, nous devons présenter des excuses pour tout ce que nous n'avons pas su faire à temps afin d'éviter qu'ils en soient là où ils en sont à présent. Dans cette région, nombreux sont ceux qui patrouillent et mènent leurs guerres d'influence, qui pourraient ...