⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Jean-Luc Mélenchon pour ce dossier

9 interventions trouvées.

Ma présence à cette tribune traduit d'abord le soutien total du groupe de la France insoumise à la proposition de loi de nos camarades communistes. Nous saisissons toutes les occasions, comme nous l'avons encore fait récemment avec la proposition du groupe socialiste, pour rétablir l'impôt sur la fortune. J'ai été à deux reprises le candidat d...

C'est pourquoi ils ont ressenti comme un choc la suppression de l'impôt sur la fortune. Si vous l'aviez supprimé à un moment où le chômage aurait baissé de manière spectaculaire, à un moment où la pauvreté n'aurait pas touché plus de 9 millions de personnes, peut-être l'auraient-ils compris autrement mais ils ont eu le sentiment qu'au moment de...

De surcroît, cette suppression est intervenue au pire moment, au moment où vous demandiez aux gens de payer davantage pour se déplacer d'un endroit à un autre en augmentant des taxes sur les carburants. L'accès aux services qui dépend de cette mobilité était rendu plus difficile et plus coûteux. Les gens savaient qu'ils allaient avoir à arbitre...

Les Français voient bien la situation invraisemblable à laquelle on en est arrivé dans toute l'Europe, et dont on ne parle pas assez souvent à cette tribune. Avec le dumping fiscal qui existe en Europe, – méthodiquement organisé parce que, devant l'insuffisance des fonds structurels, on pense que chaque pays s'offrira les investissements qui lu...

Les voyous, les voleurs, ce sont ceux qui trichent avec le fisc et plongent la patrie républicaine dans les difficultés où l'on se débat aujourd'hui ! Il existe bien sûr une spécificité française sur la question de l'impôt, et de longue date. On se souvient du 14 juillet 1789 en raison de la prise de la Bastille mais la vérité, c'est que la Gr...

Cela figure dans tous les cahiers de doléances des États généraux de 1789 ! Les Français ont toujours préféré compter sur l'impôt, c'est-à-dire que, au-delà des rapports individuels dans le travail, ils considèrent qu'il y a l'intérêt général et que c'est par la loi, par l'impôt, qu'il se manifeste.

Cet état d'esprit profondément républicain, c'est-à-dire révolutionnaire, vit encore au sein de notre peuple. Prenez bien garde que si vous empêchez l'expression des attentes populaires en matière fiscale, comme vous l'avez déjà empêchée dans l'entreprise, comme vous l'empêchez dans la rue par la force, vous ferez tout sauter à la fin, ce qui s...

… celles qui passent par loi, par le débat. Nous sommes à cet instant-là de notre histoire . Cessez de favoriser toujours les mêmes ! Ayez un peu de compassion, de compréhension pour les souffrances d'un très grand nombre de nos compatriotes ! Le refus de l'impôt sur la fortune repose sur une thèse économique selon quoi l'argent qui ne serait ...

Notre thèse fiscale à nous est que chacun doit contribuer à proportion de ses moyens. Qui a beaucoup paie beaucoup, qui a peu paie peu. Les taxes doivent être moins importantes que les impôts progressifs. Mes camarades communistes soutiennent la thèse de neuf tranches d'impôt sur le revenu. Pour ma part, j'en tiens plutôt pour quatorze, mais l'...