⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Olivier Faure pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Madame la ministre déléguée, je vous ai écoutée avec beaucoup d'attention et j'espère sincèrement que vous ne croyez pas ce que vous avez lu.

Vous m'avez vraiment surpris, d'abord parce que vous avez utilisé un argument que tout le monde pourrait utiliser : vous nous dites vouloir offrir aux jeunes de notre pays une autre perspective, celle de l'emploi. Mais pensez-vous vraiment que nous voulons leur proposer d'être allocataires du RSA toute leur vie et que ce soit le seul horizon, l...

… nous dit qu'il voit comme nous les gens tomber dans la pauvreté. Mais que propose La République en marche ? Un emprunt de 10 000 euros pour les jeunes qui veulent un avenir ! Ce sont donc bien deux philosophies, deux projets opposés qui s'affrontent.

Plutôt que d'endetter les jeunes du pays, nous voulons leur donner accès à un revenu de subsistance afin que la solidarité nationale s'exerce à leur endroit, car c'est nous qui avons une dette envers eux. Si, considérant qu'elle allait trop loin, vous aviez voulu amender notre proposition, vous auriez pu le faire : vous auriez pu déposer un am...

mais vous montrer tout de même prêts à l'expérimenter pendant la durée de la crise sanitaire. Voilà ce que nous attendions de vous.