Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Jean-Charles Colas-Roy
Question N° 17080 au Ministère des solidarités


Question soumise le 19 février 2019

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Jean-Charles Colas-Roy attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la disparition des personnes atteintes de maladies neurodégénératives. Certaines de ces maladies, comme la maladie d'Alzheimer, entraînent une désorientation temporo-spatiale et peut provoquer des déambulations. De ce fait, il est à déplorer, très régulièrement, des disparitions de personnes atteintes de ce type de maladies, qu'elles séjournent en établissement ou hors établissement. Quand cela arrive, 50 % des malades qui errent se blessent gravement ou meurent si elles ne sont pas retrouvées sous 24 heures. Les recherches ne sont efficaces que lorsqu'elles sont déclenchées rapidement. Les dispositifs de géolocalisation qui existent aujourd'hui, sous forme de bracelets, ont prouvé leur efficacité pour retrouver des personnes disparues. Il semble donc opportun de généraliser ces dispositifs de géolocalisation dans les établissements de soins mais aussi pour les personnes séjournant hors établissement, grâce à une prise en charge par l'assurance maladie. Il lui demande donc comment le Gouvernement envisage de systématiser ces dispositifs afin de mieux sécuriser les déplacements des personnes atteintes de ce type de maladies.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion