Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Émilie Guerel
Question N° 25769 au Ministère des solidarités


Question soumise le 14 janvier 2020

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

Mme Émilie Guerel interroge Mme la ministre des solidarités et de la santé sur la prévention de l'usage de stupéfiants, notamment le cannabis, chez les jeunes. La consommation de cannabis est élevée, en particulier chez les jeunes adultes. C'est, de loin, le produit illicite le plus consommé en France. Selon les données de l'Observatoire français des drogues et toxicomanies, près de 4 adolescents sur 10 (39,1 %) ont déjà fumé du cannabis au cours de leur vie, soit un peu plus de 300 000 jeunes. 31,3 % en ont consommé au cours de l'année (ESCAPAD, février 2018). Or, il s'agit d'une période de la vie où l'installation de l'usage fréquent du cannabis, peut avoir des conséquences particulièrement lourdes. Une telle consommation peut, à court terme, générer troubles du développement, de l'attention, de la mémoire, de l'apprentissage et de la socialisation. De même, plus une dépendance se déclare tôt plus il est difficile de s'en défaire. Si la prévention est un axe fort de la politique de santé, elle souhaite lui demander comment le Gouvernement entend synchroniser, au niveau interministériel, les réponses préventives à la consommation de cannabis et s'il est possible de lui indiquer les mesures permettant de réduire cette consommation chez les jeunes en France.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion