Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Alain Ramadier
Question N° 26437 au Ministère des solidarités


Question soumise le 11 février 2020

Être alerté lorsque cette
question aura une réponse

e-mail
par e-mail

M. Alain Ramadier attire l'attention de Mme la ministre des solidarités et de la santé sur l'injustice que constitue le moindre remboursement des consultations pour les patients vivant dans un désert médical. 6 millions de Français vivent aujourd'hui dans un désert médical et rencontrent au quotidien des difficultés pour se soigner. 27 % de Français ont déclaré avoir rencontré des difficultés à obtenir un rendez-vous auprès d'un médecin généraliste. Aussi, il est anormal, lorsqu'ils trouvent enfin un médecin, que leur consultation ne soit remboursée qu'à 30 % contre 70 % habituellement. Ainsi, une consultation auprès de son médecin traitant de 25 euros prise en charge à 70 %, moins 1 euro au titre de la participation forfaitaire remboursée à hauteur 16,50 euros n'est plus remboursée qu'à 30 % soit 6,50 euros. Les patients subissent ainsi une double peine, absence de médecin traitant et remboursement minime lorsqu'ils en trouvent un. Il lui demande donc si le Gouvernement a prévu de mettre fin à cette double sanction et souhaiterait savoir s'il est envisageable lorsqu'un patient vit dans un désert médical que l'absence de médecin traitant ne soit pas sanctionnée par le moindre remboursement des consultations mais qu'au contraire, les patients puissent être remboursés à hauteur de 70 %.

Réponse

Cette question n'a pas encore de réponse.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette question.

Inscription
ou
Connexion