⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Samantha Cazebonne pour ce dossier

5 interventions trouvées.

La mission « Action extérieure de l'État » fournit à la France les moyens de poursuivre deux objectifs étroitement liés : mener une diplomatie universelle et accompagner nos concitoyens établis à l'étranger, eux qui sont nos premiers ambassadeurs. Le programme 185 concerne la diplomatie culturelle et d'influence dont les actions, en déposant u...

On fait souvent une confusion, dont j'ignore si elle est volontaire ou d'une certaine mauvaise foi, entre augmentation de la subvention publique et diminution des frais de scolarité. Il faut savoir qu'un établissement partenaire – et ce sont ces établissements qui ont développé le réseau ces dix dernières années – ne coûte pas un centime à l'Ét...

N'instrumentalisez donc pas la subvention publique pour avancer que les frais de scolarité augmenteront si elle diminue parce que c'est faux. J'ai moi-même dirigé un établissement partenaire en concurrence avec des établissements financés par de l'argent public : les coûts de scolarité étaient les mêmes, avec les mêmes résultats au baccalauréat...

Je crois que cette subvention est pour l'instant à la hauteur des besoins mais ce qui me préoccupe, c'est de constater que le nombre de boursiers diminue.

C'est une vraie préoccupation et nous devrons demander des explications à l'AEFE sur ce point car il nous faut garantir la mixité dans les établissements scolaires. En effet, une diminution du nombre de boursiers signifie soit que les dossiers sont trop compliqués à remplir, soit une éviction des classes moyennes.