⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia

Accès à l'eau


Les interventions de Sophie Auconie


Les amendements de Sophie Auconie pour ce dossier

8 interventions trouvées.

Monsieur le président, madame la ministre, monsieur le rapporteur, chers collègues, il y aura une vie après le pétrole, mais il n'y aura pas de vie après l'eau. C'est une réalité que nul ne conteste. Comme vous, chers collègues, il me semble essentiel de partager équitablement, de respecter, mais aussi de protéger la ressource en eau. Si la dé...

En effet, après un examen approfondi, le texte apparaît peu convaincant tant ses lacunes sont manifestes sur le fond comme sur la forme. Sur le fond, tout d'abord, la loi sur l'eau et les milieux aquatiques, adoptée le 30 décembre 2006, a consacré le droit pour tous d'accéder à l'eau potable dans des « conditions économiquement acceptables ». ...

Je l'ai dit tout à l'heure, je déplore infiniment cette motion de rejet parce que les journées de niches parlementaires devraient être l'occasion pour nous de prendre un peu de hauteur et de débattre sur des sujets d'importance. Cependant, monsieur le rapporteur, je pense que c'est vous qui êtes responsable de cette motion, par des propos éloi...

Sérieusement, le sujet de l'eau est suffisamment important pour nos collectivités et nos concitoyens pour qu'on le considère avec justesse.

Avec votre proposition de constitutionnaliser le droit à l'eau et avec certains de vos arguments, vous avez desservi la cause que vous voulez défendre. Je le regrette infiniment. Certains de vos propos ne sont pas justifiés.

Monsieur Mélenchon ce n'est pas parce que vous hurlez des contre-vérités qu'elles deviennent des vérités !

Lorsque vous dites, comme ce matin à la radio, que les Français vont mourir de soif, excusez-moi mais ce sont des propos anxiogènes, comme vous en avez l'habitude, et qui desservent des débats d'une importance majeure comme celui qu'on aurait pu avoir aujourd'hui au sein de cet hémicycle. C'est très regrettable. Je regrette que l'on n'ait pas ...

Des millions de personnes qui souffrent d'un problème d'accès à l'eau, ça c'est un sujet ! Il est dommage que vous ayez présenté cette thématique comme vous l'avez fait : c'est pour cela que nous sommes aujourd'hui face à cette motion de rejet, que je déplore et à propos de laquelle notre groupe s'abstiendra.