⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.


Les amendements de Yannick Favennec-Bécot pour ce dossier

5 interventions trouvées.

Dès le début de la crise sanitaire, nous avons entendu des voix réclamer l'union pendant cette période inédite mais, chers collègues, bien plus que l'union, ce dont notre pays avait besoin, et a toujours besoin, c'est de concorde. Spinoza pensait d'ailleurs que c'est cela qui fait la force d'un peuple et d'un pays. Assurer la concorde, c'est f...

Mais cette niche parlementaire ne peut être le véhicule législatif d'un début de refonte, qui déshabillerait une nouvelle fois les régions pour habiller les départements alors que l'État a, depuis le 1er janvier, recentralisé une compétence régionale, à savoir l'apprentissage. La crise économique sera difficile et douloureuse, nous le savons ;...

Même si nous comprenons l'esprit de ce texte, celui-ci ne nous paraît pas opportun. C'est pourquoi, dans l'attente d'une véritable refonte de l'architecture institutionnelle de l'État et des collectivités, même si, à titre personnel je voterai ce texte, une majorité des députés du groupe Libertés et territoires votera contre.

Le présent amendement est tout simplement issu du terrain, un amendement de bon sens. Des élus, comme le maire de Saint-Rémy-de-Provence, Hervé Chérubini, m'ont fait part de leur volonté d'aider les entreprises de leur territoire en modifiant temporairement les règles comptables, sans pour autant remettre en question la répartition des compéten...

Je le maintiens, madame la présidente. En effet, pourquoi le président de l'association des petites villes de France est-il monté au créneau et s'est-il mobilisé pour promouvoir cette solution ?