Photo de Stéphane Thomas
Inscrit depuis 
le 23 avril 2018

Stéphane Thomas

Prolétaire
39 ans

6 commentaires

À propos d'une question écrite de Véronique Louwagie le 03/04/2018, Stéphane Thomas (Prolétaire) a dit le 09/05/2018 :

avatar

On manque clairement de médecins en France, en réalité dans certaines zones de la France. Il faut créer des zones franches (fiscales) pour attirer des médecins dans les déserts, voire taxer fortement ceux qui vont exercer dans des zones déjà largement pourvues. Faciliter l’intégration de médecins...

Lire dans le contexte

Projet de loi N° 627 - À propos de l'amendement n°CE166, Stéphane Thomas (Prolétaire) a dit le 28/04/2018 :

avatar

Et encore, il ne s’agit même pas d’interdire leur production, puisqu’on pourra trouver encore des œufs de poules élevées en batterie dans les produits transformés. Le lobby de la poule en cage pèse encore plus que celui du bien-être animal, c’est triste. « On reconnaît le degré de civilisation d...

Lire dans le contexte

Proposition de loi N° 879, Stéphane Thomas (Prolétaire) a dit le 25/04/2018 :

avatar

Il n’y aurait aucun problème à ce que l’Islam soit la seule religion en France ou en Europe. La République Française n’a aucun lien avec une religion en particulier. L’antisémitisme de certains musulmans est problématique mais cet intégrisme et les agressions qui en résultent sont le fait d’une m...

Lire dans le contexte

Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie - Suite aux propos de Jean-Paul Lecoq le 16/04/2018, Stéphane Thomas (Prolétaire) a dit le 25/04/2018 :

avatar

@Laïc1 : Nous ne faisons pas venir ces personnes, elles viennent d’elles-mêmes. Elles sont souvent entraînés dans cette « aventure » par des mafieux qui leur font miroiter le paradis pour leur extorquer tout l’argent qu’il leur reste. On peut le prendre comme on veut : ses personnes arrivent à no...

Lire dans le contexte

Immigration maîtrisée droit d'asile effectif et intégration réussie - Suite aux propos de Jean-Paul Lecoq le 16/04/2018, Stéphane Thomas (Prolétaire) a dit le 23/04/2018 :

avatar

On peut contrôler les populations pour assurer leur sécurité sans contrôler précisément sur la ligne arbitraire que constitue une frontière. Ne sacrifions pas notre droit à la libre circulation à cause de la peur de perdre notre identité. Une identité qui dépasse largement les concepts d’origine ...

Lire dans le contexte

Commission du développement durable et de l'aménagement du territoire - Suite aux propos de Loïc Dombreval le 29/03/2018, Stéphane Thomas (Prolétaire) a dit le 23/04/2018 :

avatar

Sans compter qu’avec les lois sur le secret des affaires, des abattoirs pourront poursuivre des employés qui dénonceraient des délits, en filmant en caméra cachée par exemple. Votre mouvement va au-devant de graves difficultés en agissant contre les intérêts du peuple, ça ça ne fait aucun doute…

Lire dans le contexte