⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Liberté de choisir son avenir professionnel — Texte n° 1177

Amendement N° 344 (Rejeté)

Publié le 21 juillet 2018 par : Mme Corneloup.

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

À la seconde phrase de l'alinéa 7, après le mot :

« visés, »,

insérer les mots :

« un référentiel de géographie économique qui tient compte des besoins en recrutement des secteurs professionnels sur un territoire donné, ».

Exposé sommaire :

Les formations doivent être adaptées aux besoins économiques des secteurs et des territoires.

Il est pénalisant pour un secteur dynamique de peiner à trouver du personnel formé et adapté. De la même manière, la vitalité propre à certains territoires se heurte au manque de formations proposées dans le domaine dynamique concerné.

Il est donc proposé qu'un référentiel de géographie économique soit ajouté aux référentiels énoncés dans le projet de loi qui doivent définir et établir les certifications professionnelles, appelées à être enregistrées au répertoire national des certifications.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cet amendement.

Inscription
ou
Connexion