⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de André Chassaigne pour ce dossier

14 interventions trouvées.

Les conclusions de ce que vous appelez le grand débat nous apprennent peu sur l'état de la France et sur les attentes des Français. Pour l'essentiel, ces revendications ont déjà été exprimées ici, à l'Assemblée nationale, par la voix des députés communistes, mais aussi depuis des années par le mouvement social, les syndicats et les associations...

Trois « plus », trois exigences, trois progrès, qui correspondent à trois taches noires de l'action gouvernementale définie par le président Emmanuel Macron, dont la ligne de conduite est guidée par le néolibéralisme et l'hyperprésidentialisme. C'est précisément cette conjugaison du néolibéralisme et de l'hyperprésidentialisme qui est au coeur...

Quelle mouscaille pour vous que ce moteur tombé en panne, qui vous oblige à mettre la main dans un affreux cambouis, à sortir la boîte à outils sur le bord de votre route bien tracée, à dévisser, colmater, revisser, à vous échiner à dérouiller un moteur qui reste grippé !

Pas drôle, ce grain de sable qu'est le peuple ! Ce peuple que vous ne pouvez supprimer lorsque, dans son droit le plus légitime, il en appelle à la justice et à la dignité, dans une société de plus en plus inégalitaire où les riches sont choyés par le pouvoir politique, pouvoir qui s'est assigné pour mission de défendre les intérêts des contrib...

Des riches qui sont de plus en plus riches, mais qui n'en finissent pas de se lamenter sur ce trop d'impôts qui leur pourrit la vie, qui n'en finissent pas d'exprimer leur angoisse parce que la somptueuse remise faite sur leur ISF ne suffit pas à éteindre leur panique à la perspective de contribuer mieux, de contribuer plus à la solidarité nati...

qui, au mieux, ignorent tout des conditions de vie de leurs concitoyens, au pire demeurent indifférents à leur sort, dans la droite ligne du Président de la République quand il affirmait qu'il ne sentait pas la colère dans le pays. Est-ce ce mépris, cette indifférence qui ont conduit votre gouvernement à continuer de présenter des lois rétrogr...

Vous savez pourtant que la situation n'est plus tenable puisque, dans la panique générale suscitée par le mouvement populaire des gilets jaunes, l'exécutif a cru trouver une parade dans l'écriture d'une grande page de notre histoire : l'organisation d'un grand débat. L'événement du siècle s'est avéré être une simple astuce politicienne pour éto...

Il en ressort finalement un grand exercice de communication politique et de propagande gouvernementale orchestré par le Président de la République, au terme duquel ledit grand débat se métamorphose non seulement en faux débat mais aussi en débat tronqué. Pour reprendre les propos de Chantal Jouanno, présidente de la Commission nationale du déb...

Le peuple réclame de la solidarité nationale, vous entendez baisse des dépenses publiques. C'est proprement à désespérer. Monsieur le Premier ministre, en écoutant votre intervention et en constatant les applaudissements enthousiastes de vos courtisans, …

… je pensais à l'empereur romain Héliogabale. Associant extravagance et perversité, il servait des mets en carton à ses convives, qui devaient s'extasier et vanter la qualité gustative de ce qui leur était servi. Habitués à digérer la parole jupitérienne, chers collègues députés de la majorité, vous en venez même à applaudir lorsque les assiett...

On l'aura compris, la fin du grand débat n'ouvre pas un nouveau chapitre de l'action gouvernementale. Des mots, des mots… ou plutôt une musique, qui tient davantage du souffleur de mirliton que du soliste de l'orchestre national de France. C'est le maître des horloges qui prépare, en chef d'orchestre, la partition, laquelle sera sans aucun dout...

Face aux velléités de régression sociale, d'autres solutions existent pourtant. Elles ont été largement soulignées par nos concitoyens, notamment dans le cadre des débats que nous avons organisés pour mieux les écouter, tant leurs idées sont riches. Ce sont des mesures simples et radicales, de nature à ramener la paix civile et sociale. Ce qu'...

Mais il faut aussi renforcer la progressivité de l'impôt sur le revenu, instaurer une TVA à taux zéro sur les produits de première nécessité et ériger la lutte contre l'évasion fiscale en grande cause nationale pour 2020.

Il faut également redéployer les services publics pour réduire la fracture sociale et territoriale, étendre les énergies propres et développer les transports gratuits. L'heure n'est plus aux atermoiements, aux circonvolutions, ni aux manoeuvres politiques pour continuer d'agir dans l'intérêt d'une minorité de privilégiés. Sinon vous devrez, mo...