⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Aurore Bergé pour ce dossier

6 interventions trouvées.

Vous évoquez l'impunité ; je réponds qu'il y a trois enquêtes en cours – une enquête judiciaire, la saisine de l'inspection générale de la police nationale, l'IGPN, et deux commissions d'enquête, à l'Assemblée nationale et au Sénat.

Dans le cadre de la réforme constitutionnelle, vous nous accusez sans cesse de tenter d'affaiblir le Parlement ; mais affaiblir le Parlement, c'est justement nous empêcher de reprendre nos travaux et saboter le bon déroulement de la séance… ,

… c'est transformer notre hémicycle en théâtre, à défaut de pouvoir en faire un tribunal populaire. Ce n'est ni le lieu ni l'endroit pour cela !

Vous n'êtes pas plus que nous magistrats ni procureurs, mais vous devriez être, comme nous, attachés à l'indépendance de la justice et au bon déroulement des débats. Ou alors, assumez clairement la tentative de sabotage qui est la vôtre depuis le début de nos travaux parlementaires sur la réforme de la Constitution !

Nous sommes là pour travailler et nous voulons reprendre les débats dans la sérénité – que vous êtes incapables de mettre en place dans cet hémicycle !