⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020 ni ceux d'hémicycle depuis avril 2021. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation. Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

3 juin 2020

Rapport N° 3048

sur la proposition de loi de Mme Émilie Bonnivard et plusieurs de ses collègues visant à sauver les secteurs de l’hébergement touristique, des cafés et de la restauration en instaurant un taux réduit de taxe sur la valeur ajoutée à 5, 5 % jusqu’au 31 décembre 2020 (3005).

écrit par Brigitte Kuster rapporteur
Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de Wikipedia 

Extrait

Mesdames, Messieurs, Comptant près de 3 % de la population active française, le secteur du tourisme est le premier secteur créateur d’emploi – au demeurant non délocalisables – en France.

Après avoir subi les effets des manifestations et des grèves à la fin de l’année 2019, la pandémie de Covid-19 frappe le secteur de l’hôtellerie et de la restauration de manière brutale : il s’agit de la partie de notre tissu économique la plus touchée, avec 90 % de l’activité à l’arrêt.

Au premier semestre 2020, les recettes des clientèles internationales et domestiques ont baissé de près de 45 milliards d’euros, par rapport aux 168 milliards d’euros de recettes en 2019. Le secteur de l’hébergement touristique et de la restauration ont été les premiers à l’arrêt ; ils sont parmi les derniers à reprendre.

La baisse des capacités d’accueil due à la mise en œuvre des mesures sanitaires et la baisse de la demande – notamment dans les territoir...

Consulter le document complet sur le site de l'Assemblée

(version pdf)

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur ce rapport.

Inscription
ou
Connexion