⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.


Les amendements de Dominique Potier pour ce dossier

8 interventions trouvées.

Il y avait une bonne raison de renvoyer ce texte en commission : poursuivre notre dialogue, plutôt aimable, de bon niveau, cultivé et respectueux.

Je voudrais remercier tout le monde, car les dizaines d'heures que nous avons partagées ensemble furent un bel exercice démocratique. Néanmoins, il faut conclure. Une mesure de ce projet de loi n'est pas comme les autres. Nous regrettons et condamnons plusieurs dispositions. Il y a eu des controverses et quelques accords, que je signalerai par...

Dans cette manifestation démocratique que fut l'examen du projet de loi PACTE, la gauche a retrouvé le nord sur l'entreprise. Elle a un projet, dont nous sommes fiers et que nous porterons aujourd'hui et demain avec force.

La gauche sait où elle est et ce qu'elle veut sur l'économie et l'entreprise. Je laisserai le reste au débat entre les deux droites.

Quelle histoire ! Pour nous cependant, elle n'a pas commencé au moment où le Président de la République a annoncé le projet de loi PACTE. Je vous rappellerai quelques dates. En 2009 est lancé au collège des Bernardins un séminaire qui durera plusieurs années et réunira des représentants de plusieurs disciplines, des entrepreneurs et des cherch...

Vous avez plusieurs fois rendu hommage à la précision de nos amendements : nous la devons à ces bénévoles qui, à partir de leur expérience du monde du travail, ont proposé des solutions correspondant aux idées que nous défendions pour qu'on n'en reste pas au stade des déclarations évanescentes et qu'on passe aux travaux pratiques. Je voulais l...

Monsieur le président, monsieur le ministre, madame la présidente de la commission spéciale – permettez-moi, chère collègue, de vous féliciter pour le travail accompli – , monsieur le rapporteur général, mesdames et messieurs les rapporteurs thématiques, mes chers collègues, nous sommes réunis pour examiner, après un an d'attente, un projet de ...

Nous sommes convaincus que, pour cette civilisation qui vient, nous avons à penser, à l'échelle des territoires comme à celle de la planète, des rives propres à canaliser l'esprit d'entreprise, notamment s'agissant des superpuissances que sont devenues les multinationales, lesquelles échappent aujourd'hui au droit commun. Nous n'opposons pas pu...