Intervention de Éric Coquerel

Séance en hémicycle du jeudi 21 décembre 2017 à 9h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Motion de renvoi en commission

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉric Coquerel :

Au-delà de la forte baisse des APL, vous affaiblissez toujours plus le logement social. Cela contribuera inévitablement à raréfier les logements disponibles et à aggraver la spéculation immobilière que nous connaissons depuis des années et qui explique pourquoi le logement coûte à peu près deux fois plus cher qu'il y a trente ans.

L'emploi est également un secteur que l'on pourrait considérer comme prioritaire, mais vous avez décidé de diminuer de 1,5 milliard d'euros les crédits qui y sont consacrés. Vous supprimez 270 000 contrats aidés : c'est le plus grand plan de licenciements organisé par l'État français. Je suis assez étonné que Mme Motin, qui nous a répondu tout à l'heure, considère de manière positive cette baisse qui va pénaliser de nombreuses associations et collectivités territoriales, et donc les Français.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion