Intervention de Gérald Darmanin

Séance en hémicycle du jeudi 21 décembre 2017 à 9h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Discussion générale

Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics :

Le parallèle que je fais n'est pas celui-ci.

Dans ma commune, des gens vivent dans un quartier ANRU – le budget que je présente double les crédits de la rénovation urbaine, mais vous n'en avez pas dit un mot – , 70 % vivent sous le seuil de pauvreté. Nous avons accepté un certain nombre d'amendements, notamment de M. Pupponi, en faveur de la rénovation urbaine. Une commune de l'agglomération de Tourcoing a quasiment perdu 1 million d'euros de dotations par an en raison de la politique d'un gouvernement que vous souteniez et du gouvernement précédent. Je présente quant à moi le premier budget dont les dotations ne diminueront pas et qui permettra même une augmentation des recettes, notamment à travers la dotation de solidarité urbaine.

Ma commune fait partie d'une région dont les populations sont les premières à souffrir du cancer, en particulier celui du poumon, lié au tabac, mais aussi à la consommation de boissons sucrées et aux particules fines. Dans ma commune, des gens profiteront de l'action du Gouvernement : le pouvoir d'achat des salariés augmentera. Si vous aviez été aux responsabilités, monsieur Carrez, l'honnêteté aurait été de dire que vous auriez augmenté la TVA, ce qui aurait touché tous les Français, y compris ceux qui connaissent le plus de difficultés.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion