Intervention de Jean-Luc Mélenchon

Séance en hémicycle du jeudi 21 décembre 2017 à 9h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Motion de rejet préalable

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

Ce krach est imminent, si l'on compare le niveau de la bulle boursière à ce qu'il était en 2008, et surtout si l'on prend en compte le montant total de la dette mondiale, et spécialement celui de la dette privée, laquelle est bien plus dangereuse que la dette publique. En effet, la dette publique est garantie par les États, alors que la dette privée n'est garantie par personne. Par conséquent, le meilleur moyen de parer au défaut de la dette, c'est d'abord de parer au défaut de la dette privée.

Pour cela, il y a une seule et unique méthode. Ah non, pardonnez-moi : il y en a plusieurs, et c'est l'histoire qui nous l'apprend.

La première consiste à payer. Mais ce n'est plus possible, car le niveau de la dette est tel qu'on ne peut pas la payer, à conditions économiques constantes.

La deuxième solution est rugueuse, mais bien connue : c'est la guerre. On casse tout et on reconstruit. Cela s'est produit à plusieurs reprises dans notre histoire, avec les deux guerres mondiales. La troisième solution, c'est l'inflation. La quatrième, c'est le défaut.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion