Intervention de Jean-Luc Mélenchon

Séance en hémicycle du jeudi 21 décembre 2017 à 9h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Motion de rejet préalable

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJean-Luc Mélenchon :

… et même que M. Mélenchon. Eh bien oui, je le regrette, parce que je préfère un Français à n'importe quel autre.

Puisque vous me donnez l'occasion d'évoquer cette question, j'aimerais que nous examinions le rôle que jouent l'économie d'armement et l'économie de guerre dans le fonctionnement des États-Unis d'Amérique et dans la dynamique de son économie particulière. On comprend mieux, alors, que M. Trump n'est peut-être pas seulement l'irresponsable ou le dément que l'on croit. C'est un homme qui, avec un esprit de méthode, est en train de remettre en place les conditions d'un affrontement, parce que c'est de cette manière que tourne aujourd'hui l'économie nord-américaine : elle repose sur l'économie d'armement.

Tous les présidents libéraux ont remis en route des programmes d'armement. Pendant la guerre d'Afghanistan, par exemple, 85 % de l'argent que les États-Unis ont déversé là-bas sont revenus directement dans leurs caisses, parce que ce sont des compagnies américaines qui fournissaient les armes.

Mais je ne veux pas m'éloigner excessivement de mon fil directeur.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion