Intervention de Gérald Darmanin

Séance en hémicycle du jeudi 21 décembre 2017 à 9h30
Projet de loi de programmation des finances publiques pour les années 2018 à 2022 - projet de loi de finances pour 2018 — Motion de rejet préalable

Gérald Darmanin, ministre de l'action et des comptes publics :

Monsieur le président Mélenchon, vous avez le mérite, que chacun reconnaît, de porter le débat sur un plan politique, au-delà des considérations comptables ou statistiques, et tel est bien l'objet des discussions que nous menons ici même.

Permettez-moi d'abord de relever, dans vos propos et ceux de votre formation politique, une sorte d'attirance, assez terrible, pour la noirceur. À vous écouter, il va se produire des drames absolus ; à peine une crise terminée, nous allons nécessairement en connaître une autre. M. Coquerel nous l'a répété plusieurs fois : « il y a la bulle », « il y a la crise », « il y a la dette »… Je ne dis pas que vous souhaitez la crise, mais vous avez une sorte de vision négative de l'avenir.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion