⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commission
ne peuvent plus être intégrés depuis avril 2020. Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.
Par ailleurs depuis la pandémie, l'Assemblée ne publie plus les présences aux réunions de commissions.

Intervention de Ericka Bareigts

Séance en hémicycle du jeudi 18 janvier 2018 à 15h00
Indivision successorale et politique du logement outre-mer — Discussion générale

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaEricka Bareigts :

L'année qui s'ouvre sera celle du débat constitutionnel, madame la ministre, et ce débat est fondamental. Nous pensons qu'il y a matière à aller plus loin que le droit actuel, en particulier en supprimant l'alinéa 5 de l'article 73 qui prive La Réunion de son droit d'adaptation. Ce verrou juridique entrave notre développement et vient ternir notre fierté collective – ce sera l'objet d'un autre débat.

La proposition que nous examinons aujourd'hui permettra de doper la construction de logements sociaux dans les outre-mer. Elle permettra également de régler des contentieux qui laissent des familles dans des situations effroyablement douloureuses. Elle permettra enfin de parer à la perte, du fait de ces conflits successoraux, de notre patrimoine architectural, qui va de la grande bâtisse coloniale aux cases locales portant une signature architecturale et ayant une valeur affective pour nos territoires.

Voilà, mes chers collègues, ce qu'avec entrain nous vous demandons de voter aujourd'hui. Ce texte est une nouvelle pierre pour la construction de nos territoires ultramarins.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion