Intervention de Laurent Furst

Séance en hémicycle du mardi 10 avril 2018 à 15h00
Nouveau pacte ferroviaire — Article 1er

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaLaurent Furst :

Je voudrais simplement rappeler que le réseau ferroviaire, les gares, les infrastructures font partie du patrimoine de la nation. Donner un statut de société anonyme à un patrimoine commun, voilà qui est amusant !

Sur ce réseau, il y a aujourd'hui un service assuré par SNCF Mobilités. Nous sommes attachés à cette entreprise, qui sera demain en concurrence avec d'autres – ce qui, je le redis, est normal ! Mais il faut créer les conditions qui lui permettront de résister à cette concurrence et d'offrir un service de qualité. Cela passe par un allégement des coûts de fonctionnement, mais aussi par une perspective claire, et qui doit être explicitée par l'État, en ce qui concerne la reprise de la dette.

C'est ainsi que nous construirons un service ferroviaire moderne. Mais j'ai l'impression qu'on ne dit pas les choses, ou en tout cas que l'on repousse trop de décisions à demain ou à après-demain.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion