Intervention de élisabeth Borne

Séance en hémicycle du mardi 10 avril 2018 à 15h00
Nouveau pacte ferroviaire — Article 1er

élisabeth Borne, ministre chargée des transports :

… des amalgames, à brandir des contre-vérités et à agiter des peurs pour justifier l'immobilisme, mais ce n'est pas dans l'intérêt des cheminots. Le statu quo constitue le plus grand danger pour le service public ferroviaire. C'est la raison pour laquelle le Gouvernement est déterminé à mener cette réforme, …

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion