Intervention de Saïd Ahamada

Séance en hémicycle du jeudi 27 juillet 2017 à 21h30
Confiance dans la vie publique — Article 10

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaSaïd Ahamada :

Mes chers collègues, en vous regardant et en vous écoutant ce soir, j'ai l'impression de me retrouver sur un stade de football, quand, le week-end, on contestait régulièrement les décisions de l'arbitre. C'était devenu une pratique courante.

Nous vivons dans un État de droit. De plus, l'Assemblée a son règlement intérieur. Le président de séance a pris la décision de ne pas faire revoter un amendement : nous devons la respecter. Ceux qui exercent une pression qui, pour être amicale, n'en est pas moins une pression, sur la ministre ou le président pour que celui-ci revienne sur sa décision, ont un comportement dont les Français ne veulent pas.

J'ai grandi dans les quartiers nord de Marseille. Nous ne pouvons pas demander aux Français de respecter la loi, même lorsqu'elle ne leur plaît pas, et nous, nous asseoir dessus lorsque la décision du président de séance ne convient pas à certains d'entre nous.

1 commentaire :

Le 31/07/2017 à 21:56, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

" ont un comportement dont les Français ne veulent pas."

Les Français veulent que le décompte des votes soit correctement effectué.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion