Intervention de Nicolas Forissier

Séance en hémicycle du mardi 19 juin 2018 à 15h00
Questions au gouvernement — Limitation de la vitesse autorisée sur les routes secondaires

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaNicolas Forissier :

Nous n'avons pas de débat. Vous ne l'attendez pas et vous signez. Nous le regrettons. Je le regrette, pour ne pas dire plus.

Que proposons-nous ? Une mesure de bon sens, qui permet de faire confiance aux élus locaux, d'adapter en fonction des réalités cette limitation de la vitesse à 80 kilomètres-heure, de donner le pouvoir aux présidents des conseils départementaux, aux maires, au préfet aussi, en l'occurrence pour les sections de route nationale, de maintenir la vitesse à 90 kilomètres-heure quand les critères de sécurité sont présents. Ces critères sont d'ailleurs ceux qui avaient été définis lors du transfert des routes nationales aux départements. Ils ont été beaucoup augmentés ces dernières années.

Les élus savent, parce que ce sont eux qui entretiennent ces routes, ce qu'il faut faire. Il s'agit pour l'essentiel de grands axes de liaison, qu'empruntent quotidiennement des millions de Français pour aller travailler, …

1 commentaire :

Le 24/06/2018 à 08:33, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Nous n'avons pas de débat. Vous ne l'attendez pas et vous signez. Nous le regrettons. Je le regrette, pour ne pas dire plus.

Le Parlement, c'est uniquement pour le décor.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion