⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions,
les propositions de loi, les rapports et les votes ne peuvent plus être intégrés pour certains depuis plusieurs mois.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Bénédicte Taurine

Réunion du jeudi 20 juillet 2017 à 11h00
Délégation aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBénédicte Taurine :

Nous sommes invités à nous exprimer sur les priorités de la législature. La France Insoumise considère qu'un ministère de plein exercice consacré aux droits des femmes est la première des priorités. La relégation de ce ministère au rang de secrétariat d'État est un recul symbolique, mais aussi une insulte (Murmures) envers celles et ceux qui se sont battus pour l'égalité des citoyennes et des citoyens depuis que le droit de vote des femmes est devenu effectif en 1944, grâce à un amendement du communiste Fernand Grenier.

L'égalité effective reste un objectif à long terme, qui exige volonté politique, concertation et moyens. Il est de la responsabilité de l'État de prendre des mesures immédiates et concrètes pour faire évoluer les choses. Comment, par exemple, comptez-vous résorber la précarité des métiers exercés majoritairement par des femmes ? Comment leur assurer qualifications et salaires en conséquence ? Comment obliger les entreprises à adopter des plans d'action contre les inégalités ? Cela passera-t-il par la suppression de subventions publiques ou par des sanctions financières ?

Les pouvoirs publics doivent se fixer pour objectif de passer de l'égalité formelle à l'égalité réelle. Cela suppose des moyens.

Il est nécessaire de garantir une politique de santé égalitaire. Cela doit se traduire, selon nous, par la constitutionnalisation du droit à l'IVG, afin de garantir un accès réel et gratuit à la contraception et à l'avortement.

Comment pensez-vous garantir les moyens alloués aux associations locales et sanctuariser votre budget ? Les coupes budgétaires annoncées – mais vous nous indiquez que les chiffres publiés dans la presse ne sont pas les bons – sont inquiétantes : pourriez-vous nous fournir la liste des associations qui verront leurs subventions diminuer ? Sur quels critères sera assuré le suivi des subventions allouées ?

Pourrez-vous créer un service public d'accueil de la petite enfance, qui permettrait de lutter contre le plafond de verre dans l'entreprise ? Quels moyens seront alloués à la police, à la justice et aux services de santé pour lutter contre les violences faites aux femmes ?

Est-il question de rouvrir les centres nationaux d'information sur les droits des femmes ?

Comme le souligne le récent rapport du Haut Conseil à l'égalité entre les femmes et les hommes (HCE), 64 % des femmes reportent ou renoncent aux soins. Comment comptez-vous agir ?

À l'école, vous voulez lutter contre les stéréotypes et améliorer l'éducation à l'égalité et à la sexualité. Nous espérons que vous ne reculerez pas, comme l'a fait le précédent gouvernement face aux intégristes qui avaient remis en question les « ABCD de l'égalité ».

3 commentaires :

Le 20/08/2017 à 08:38, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"Nous espérons que vous ne reculerez pas, comme l'a fait le précédent gouvernement face aux intégristes qui avaient remis en question les « ABCD de l'égalité »."

Si on pense pas comme vous, alors on est intégriste ? N'est-ce pas être justement intégriste que de penser de la sorte ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 15/09/2020 à 05:25, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

On peut être laïc et rejeter les idioties des ABCD de l'égalité.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 15/09/2020 à 05:46, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

En plus vous faites une rupture idéologique avec vos collègues de la France insoumise qui soutiennent inconditionnellement les musulmans...

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion