⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Véronique Louwagie

Séance en hémicycle du mardi 16 octobre 2018 à 21h30
Projet de loi de finances pour 2019 — Après l'article 2

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaVéronique Louwagie :

Nous débattons d'un sujet qui n'est pas une question ordinaire d'accès à des services mais qui concerne le droit d'accès aux soins. Le dispositif des zones de revitalisation rurale – ZRR – , qui offre des exonérations fiscales aux médecins acceptant de s'installer dans ces territoires, devait s'éteindre en 2015. À cette date, un état des lieux a montré que le dispositif fonctionnait – un consensus existe toujours à ce sujet – , ce qui a conduit à sa reconduction jusqu'au 31 décembre 2020. Je regrette que vous n'ayez pas accepté l'amendement concernant les zones de désertification médicale, parce qu'il identifiait plus finement les territoires concernés et visait à résoudre le problème de l'offre de soins et de la désertification médicale. Vous ne retenez pas les bons territoires ni n'adoptez les critères pertinents pour développer des outils. L'amendement qui vous est proposé vise à mettre en place un dispositif analogue concernant nos centres hospitaliers, où nous manquons de praticiens, notamment dans les territoires ruraux. Il en est ainsi dans l'Orne, qui est un département très sinistré sur le plan de l'offre de soins. Nos centres hospitaliers peuvent aujourd'hui mourir, subir la fermeture de services par manque de praticiens. Vous devriez donc répondre à cette demande, parce qu'il ne s'agit pas là d'un service ordinaire. Tous les Français devraient avoir un égal accès aux soins.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion