Intervention de Jean-Yves le Drian

Réunion du mercredi 3 octobre 2018 à 16h30
Commission des affaires étrangères

Jean-Yves le Drian, ministre de l'Europe et des Affaires étrangères :

Nous partageons cette exigence.

Parallèlement à la rénovation du cadre législatif, notre politique d'aide publique au développement bénéficiera d'un pilotage politique renforcé. En effet, le Président de la République a souhaité organiser autour de lui un conseil de développement et, pour ma part, j'ai réactivé le conseil d'orientation stratégique de l'AFD, qui ne se réunissait plus depuis plusieurs années et que j'ai déjà réuni deux fois en moins d'un an. Cela participe de l'évaluation et du suivi politique de cette agence.

J'ajoute que nous aurons, en 2019, deux rendez-vous majeurs en matière d'aide publique au développement. Premièrement, la présidence française du G7 comportera un volet important consacré au développement, le Président de la République ayant fait savoir, dans son discours aux Nations unies, la semaine dernière, que la réduction des inégalités serait la priorité de la présidence française du G7. Dans le même état d'esprit et dans la continuité de la présidence canadienne, nous défendrons une vision engagée des enjeux liés à l'éducation, en promouvant le rôle de Paris comme hub mondial de l'éducation. La priorité sera également accordée aux questions de santé et à l'égalité entre les femmes et les hommes, qui sera traitée de manière transversale, dans la continuité de la présidence canadienne. Par ailleurs, une réunion ministérielle conjointe éducation-développement sera mise en oeuvre au cours de l'année 2019.

L'autre rendez-vous de 2019, c'est la tenue, à Lyon, à l'initiative du Président de la République, de la prochaine conférence de reconstitution du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Les financements que nous y récolterons permettront d'assurer la mise en oeuvre de la seconde partie de la stratégie du Fonds mondial pour 2017-2022.

Voilà, madame la présidente, mesdames, messieurs les députés, rapidement présentées, les missions « Action extérieure de l'État » et « Aide publique au développement », ainsi que les grandes orientations du projet de loi de finances 2019. Je suis à votre disposition pour vous apporter les précisions nécessaires et répondre à vos questions. Nous aurons, de toute façon, l'occasion d'en reparler en séance publique dans le cadre de la nouvelle procédure budgétaire.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion