Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mardi 12 février 2019 à 15h00
Questions au gouvernement — Attaques contre la république et les institutions démocratiques

Edouard Philippe, Premier ministre :

Monsieur le président Mignola, j'ai eu l'occasion de dire combien la carte que dessinent l'ensemble des agissements que vous avez évoqués doit être regardée avec une très grande lucidité et une très grande préoccupation. Les violences contre les forces de l'ordre, les violences contre les biens et les personnes, les violences contre des lieux emblématiques de la République et de l'histoire de notre pays – je pense évidemment à l'Arc de Triomphe – , les violences contre les lieux physiques qui incarnent notre démocratie – l'Assemblée nationale, le ministère où travaille le secrétaire d'État, porte-parole du Gouvernement – , les menaces, nombreuses, exprimées contre les parlementaires, les pressions, très fortes, exercées sur eux, l'incendie que M. le président de l'Assemblée nationale a subi dans sa résidence, les mises en cause et les agressions de journalistes, tout cela dessine quelque chose que le peuple français regarde, j'en suis convaincu, avec consternation. Le peuple français n'accepte pas cette mise en cause de la République et de la démocratie !

1 commentaire :

Le 21/02/2019 à 21:10, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

en guise de "démocratie", vous voulez parler du fameux vote "une fois tous les 5 ans" ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion