⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Jacqueline Dubois

Séance en hémicycle du jeudi 14 février 2019 à 22h00
Pour une école de la confiance — Après l'article 5 quater

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJacqueline Dubois :

À ce sujet, Mme Sophie Cluzel, secrétaire d'État auprès du Premier ministre, chargée des personnes handicapées, m'avait expliqué que les parents ne disposant d'aucune solution pour leur enfant pouvaient bénéficier d'une compensation afin de leur permettre de recruter eux-mêmes un AESH en leur qualité de parents-employeurs.

Pour ce qui est de l'amendement no 919 , il vise à permettre une meilleure harmonisation entre les besoins de l'enfant et sa prise en charge, en tenant compte de son évolution en cours d'année scolaire. Sans remettre en question le cadre légal, et avec l'accord des parents ou du représentant légal de l'élève, ce dispositif permet d'apporter des réponses rapides au besoin d'accompagnement des enfants en situation de handicap, notamment dans le cadre des pôles inclusifs à l'accompagnement localisés.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion