⚠️ Attention : du fait de profonds changements sur le site de l'Assemblée, les compte-rendus des commissions
depuis avril 2020, et les propositions de loi et rapports depuis janvier 2020 ne peuvent plus être intégrés.
Notre équipe de bénévoles travaille à trouver des palliatifs à cette situation.

Intervention de Fannette Charvier

Séance en hémicycle du jeudi 14 février 2019 à 22h00
Pour une école de la confiance — Avant l'article 6

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFannette Charvier, rapporteure de la commission des affaires culturelles et de l'éducation :

La question que vous soulevez concerne essentiellement l'accès aux cantines scolaires. Lorsqu'un établissement installe un dispositif biométrique, il doit obtenir au préalable l'autorisation de la Commission nationale de l'informatique et des libertés – CNIL – , qui vérifie que le chef d'établissement a bien préalablement informé les parents d'élèves et les personnels de l'établissement de leurs droits par la diffusion d'un document. Je tiens également à souligner que les parents peuvent refuser que leur enfant utilise un tel système biométrique ; dans ce cas, un badge ou tout autre moyen d'accéder à la cantine doit être délivré à l'élève.

S'agissant de la sécurité des données, le ministère s'est doté d'un délégué national et de délégués académiques à la protection des données, conformément au règlement européen général sur la protection des données. Avis défavorable.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion