Intervention de Nicole Belloubet

Séance en hémicycle du jeudi 21 février 2019 à 9h30
Référendums d'initiative citoyenne — Présentation

Nicole Belloubet, garde des sceaux, ministre de la justice :

Or, je ne vous apprends rien, notre histoire politique a été marquée par l'instabilité profonde et récurrente des régimes constitutionnels. Le XIXe siècle a été celui de la construction de notre système politique moderne, qui n'a cessé d'hésiter entre l'Ancien régime et la Révolution. Les deux se sont parfois conjugués dans la tentation du césarisme, c'est-à-dire d'un pouvoir fort qui s'appuie sur le peuple. Entre ces écueils, la démocratie représentative s'est frayé un passage, étroit d'abord, puis plus large ensuite, pour s'imposer enfin. La démocratie représentative n'est pas seulement un régime politique fondé sur l'élection au suffrage universel, mais aussi un régime de libertés garanties par la Constitution et les juges.

1 commentaire :

Le 26/02/2019 à 23:22, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Une Constitution qui prohibe les distinctions d'origine, alors pourquoi faites-vous le contraire dans les écoles ? Et les juges qui ne disent rien... N'est-ce pas vous qui disiez que la République n'était pas pourrie ? La preuve du contraire est plus que facile à trouver.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion