Intervention de Paul Molac

Séance en hémicycle du jeudi 21 mars 2019 à 21h30
Organisation et transformation du système de santé — Article 8

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaPaul Molac :

La classification proposée suscite quelques interrogations. Elle se divise, en gros, en trois. Il y a d'abord les CHU – j'ai bien compris que l'hôpital de Ploërmel n'en serait pas un. Il y a ensuite les « têtes de GHT », si je puis dire, qui auront un certain nombre de spécialités. Ce que nous voulons savoir, c'est si les autres établissements, dans le GHT, pourront comporter des spécialités – un service de maternité, par exemple, est une spécialité. S'il peut y avoir plusieurs hôpitaux de spécialités dans le même GHT, il n'y a pas de problème.

Il nous faut une réponse. Sinon, je vois très bien ce qui va se passer : on me dira qu'il est très bien, mon hôpital, mais qu'il n'y en a qu'un dans le GHT qui peut avoir une maternité, et donc que le mien va s'en passer ! Et on me dira que c'est la loi, que j'étais là quand on en a discuté, que j'ai voté l'habilitation à légiférer par ordonnance et que tout ça est bien de ma faute !

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion