Intervention de Jean-Baptiste Lemoyne

Séance en hémicycle du mercredi 3 avril 2019 à 15h00
Questions au gouvernement — Application de la charia au sultanat de brunei

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d'état auprès du ministre de l'Europe et des affaires étrangères :

Monsieur le député, vous avez raison, aucun mot n'est assez fort pour décrire l'intensité de l'indignation qui nous a tous saisis à l'annonce de ces décisions. Avec cette législation et ces mesures barbares, inhumaines, cruelles, le Brunei va clairement à l'encontre de l'ensemble de ses engagements internationaux.

Le 6 mai prochain, le sultanat devra rendre des comptes devant les Nations unies à l'occasion de l'examen périodique universel auquel il est astreint. Nous avons d'ores et déjà commencé à prendre des mesures avec nos partenaires européens, car les droits des personnes lesbiennes, gays, bisexuelles et trans – LGBT – , que vous évoquez, sont au coeur des droits de l'homme.

Comme vous l'avez rappelé, il y a soixante-dix ans, non loin d'ici, au Palais de Chaillot, était adoptée la Déclaration universelle des droits de l'homme. Cette déclaration n'est pas de Paris ni de New York ; elle n'est pas de l'Occident ni du siècle passé : elle est une exigence universelle, inaliénable, qui s'adresse à tous.

1 commentaire :

Le 08/04/2019 à 19:11, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Oui, vive l'oligarchie, à bas les référendums, drôle de conception de la démocratie et des droits de l'homme.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion