Intervention de Edouard Philippe

Séance en hémicycle du mardi 9 avril 2019 à 15h00
Déclaration du gouvernement relative au grand débat national

Edouard Philippe, Premier ministre :

… parce que les causes profondes dont je parlais n'ont pas disparu, et aussi parce nous avons bousculé le pays pour le transformer, il est monté en France une colère. Celle de citoyens qui, durant de longues années, ont pris l'habitude de subir leur lot d'injustices. Celle de citoyens qui, par pudeur souvent, ne se plaignaient pas, parce qu'ils estimaient qu'il y avait pire situation que la leur. Celle de citoyens qui ne demandent pas la charité mais la justice la plus élémentaire, celle qui consiste à vivre et à élever leurs enfants grâce à leur travail.

1 commentaire :

Le 11/04/2019 à 20:11, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Travailler et puis se taire, ce n'est pas la solution, les Français veulent réfléchir et s'exprimer, ils veulent se réapproprier leur pays confisqué par les élus et ce système faussement démocratique.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion