Intervention de Bastien Lachaud

Séance en hémicycle du vendredi 14 juin 2019 à 15h00
Mobilités — Article 32 quater

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaBastien Lachaud :

Sur l'amendement no 2466, nous aurions apprécié une réponse un peu plus précise de la part de la rapporteure !

Ce que vous dites, au fond, c'est qu'il sera possible, dans certains cas, de contraindre les personnes sans domicile fixe, qui étaient jusqu'à maintenant considérées comme des personnes vulnérables, à sortir des wagons et stations de métro. Or, une fois qu'on les aura fait sortir des stations, on s'apercevra qu'il n'y a plus de places d'hébergement. Que va-t-on faire, à ce moment-là ? Les fera-t-on redescendre dans le métro ?

Vous voyez bien qu'il y a un problème. S'il y avait assez de places d'hébergement d'urgence pour toutes et tous dans ce pays, votre proposition ne poserait aucun problème, bien au contraire. Ce qui coince, c'est qu'on ne peut pas, d'un côté, poser un principe, de l'autre, nier la réalité des faits. Aujourd'hui, il n'y a pas assez de places d'hébergement d'urgence. Créez-en, et nous voterons votre mesure ! Pour l'heure, ce n'est pas le cas, et c'est pourquoi nous soutiendrons l'amendement no 2466.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion