Intervention de Émilie Guerel

Séance en hémicycle du mardi 18 juin 2019 à 15h00
Questions au gouvernement — Lancement du service national universel

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaÉmilie Guerel :

J'ai, chevillés au corps, l'intégration républicaine, le lien armée-nation, tout autant que l'engagement citoyen.

Le service national universel revêt trois ambitions majeures.

D'abord, créer un moment de mixité sociale, de cohésion territoriale, de creuset républicain pour la jeunesse autour des valeurs de la République. Ensuite, proposer aux jeunes des formations dans un contexte où les risques ont évolué. Enfin, susciter leur engagement.

La première phase, obligatoire, est d'intégration et de cohésion. Elle concerne tous les jeunes, filles et garçons, âgés de 15 à 18 ans et doit transmettre un socle de valeurs communes afin de forger une société de la résilience, qui gomme les fractures au sein d'une jeunesse marquée par les attentats dans notre pays et qui a soif d'engagement. S'engager, c'est donner ce que l'on a de plus cher, son temps, au service d'un intérêt qui nous dépasse : l'intérêt général.

2 commentaires :

Le 24/06/2019 à 20:15, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"J'ai, chevillés au corps, l'intégration républicaine, le lien armée-nation, tout autant que l'engagement citoyen."

Militez donc pour les référendums si vous êtes pour l'engagement citoyen.

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Le 24/06/2019 à 21:23, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

"au service d'un intérêt qui nous dépasse : l'intérêt général."

C'est-à-dire les référendums. Et comment motiver la jeunesse à s'engager gratuitement pour la patrie si elle voit que les représentants de la patrie se défient du peuple, des citoyens ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion