Intervention de Julien Dive

Séance en hémicycle du 25 octobre 2017 à 15h00
Questions au gouvernement — Police de la sécurité du quotidien

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaJulien Dive :

… que la mairie vous a adressé une demande pour expérimenter la police de sécurité du quotidien ! Et elle n'est pas la seule : de nombreuses autres villes de province ont fait acte de candidature pour faire partie des quinze villes test qui seront retenues en 2018. Soyons honnêtes : un tel engouement n'est pas seulement dû au changement de doctrine, il s'explique d'abord par le besoin dans ces villes de moyens supplémentaires pour assurer la sécurité des habitants.

L'indicateur EDFA – effectif départemental de fonctionnement annuel – , qui permet d'affecter les effectifs de police sur le territoire, n'est plus adapté aux réalités du terrain, principalement en province. Or, vous ne mentionnez pas cette réforme. L'axe Paris-Lyon-Marseille est privilégié et le reste de la France, oublié.

Monsieur le ministre d'État, quels seront les moyens alloués à la PSQ ? Pouvez-vous nous confirmer que sa mise en place s'accompagnera d'une augmentation des effectifs de police sur tout le territoire ? Quelles seront les zones d'expérimentation ? Visez-vous uniquement les métropoles ou comptez-vous aussi soutenir les villes de province ?

Il est temps que l'État joue pleinement son rôle dans cette mission régalienne, sur l'ensemble du territoire et pour tous les Français.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion