Intervention de Guillaume Larrivé

Séance en hémicycle du lundi 7 octobre 2019 à 16h00
Déclaration du gouvernement suivie d'un débat sur la politique migratoire de la france et de l'europe

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaGuillaume Larrivé :

C'est la question que posait l'ancien Président Valéry Giscard d'Estaing à la une du Figaro Magazine, en 1991. Notre génération a le devoir de répondre clairement et sereinement à cette question que nos prédécesseurs, hélas, n'ont pas su aborder avec constance. Notre génération, qui n'a jamais exercé le pouvoir, a le devoir de rompre avec des décennies d'hésitations, d'insuffisances, de renoncements et d'aveuglement.

Est-ce trop tard ? Je ne le crois pas, mais il y a urgence, car nous savons que le XXIe siècle expose la France au chaos migratoire. La géographie et la démographie nous l'annoncent. On compte aujourd'hui 510 millions d'Européens pour 1,2 milliard d'Africains. Dans trente-cinq ans, le rapport sera de 450 millions d'Européens pour 2,5 milliards d'Africains, dont les deux tiers auront moins de 30 ans.

Pour que la France reste la France, nous devons reprendre le contrôle. Ce n'est pas aux juridictions, aux organisations supranationales, à la bureaucratie ou aux candidats à l'immigration eux-mêmes de décider de la politique de la France. C'est aux Français d'en décider.

1 commentaire :

Le 09/10/2019 à 14:15, Laïc1 a dit :

Avatar par défaut

Vous avez enfin compris ce que signifiait la laïcité appliquée aux signes religieux, ou bien êtes-vous toujours enfoncés dans votre idéologie absurde ?

Vous trouvez ce commentaire constructif : non neutre oui

Inscription
ou
Connexion