Intervention de Valérie Boyer

Réunion du mercredi 23 octobre 2019 à 9h30
Commission des affaires étrangères

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaValérie Boyer, rapporteure pour avis :

L'Allemagne et la Suède qui, que je sache, ne manquent pas d'humanité, n'ont pas cette vision. Dans le rapport, je demande la mise en oeuvre d'une politique européenne et d'une harmonisation de traitement entre les pays sûrs. Ces personnes viennent en France après avoir été examinées en Suède ou en Allemagne, et il n'est pas normal que les procédures européennes fonctionnent ainsi. Je le déplore et j'appelle à une harmonisation européenne dans ce cadre et à ce que la France vote une liste de pays sûrs. Ces questions ne peuvent être traitées ici avec l'OFPRA.

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion