Intervention de Frédéric Petit

Réunion du mercredi 23 octobre 2019 à 9h30
Commission des affaires étrangères

Photo issue du site de l'Assemblée nationale ou de WikipediaFrédéric Petit :

Vous le savez, je travaille beaucoup avec Buon Tan, puisque je suis rapporteur sur la diplomatie d'influence et que je considère que la diplomatie économique est de la diplomatie d'influence. Il se trouve également que j'ai travaillé à l'étranger, que je suis encore conseiller du commerce extérieur de la France et que je connais bien ces sujets.

Je ne suis pas d'accord avec l'orateur précédent. L'enjeu avec Team France Export, c'est la séparation entre ce qui relève du service public et ce qui n'en relève pas. La régionalisation est une bonne évolution. Je suis très attentif à sa mise en oeuvre. Faire descendre des fonctionnaires de Bercy de la structure Business France dans une direction n'a aucun sens pour moi. Ils doivent le faire sous la responsabilité des conseils régionaux, responsables dans notre pays de l'accompagnement des PME. C'est là qu'il faut mettre des moyens publics. Business France est très compétent en matière d'organisation des volontaires internationaux en entreprise (VIE) et d'informatique.

Le travail réalisé par notre rapporteur sur l'assurance export est novateur et nécessaire. La solution dans ce domaine, c'est Bpifrance.

Je pose la question de la présence de Business France dans les pays étrangers. Il ne s'agit pas d'envoyer une palette à Taïwan…

Aucun commentaire n'a encore été formulé sur cette intervention.

Inscription
ou
Connexion